Gray Matter Zone

Mon “J’accuse!”

Depuis des mois une polémique médiatique et plutôt attristante a lieux. J’ai vu beaucoup de gens y participer plus ou moins activement, chacun dans ses convictions. Je les respecte comme je respecte la liberté d’expression et celle d’opinion. Certains se sont d’ailleurs abstenus de tout commentaire sur le sujet. Peut-être qu’ils n’étaient pas sûrs de bien décrypter.

De toute façon on a aussi la liberté de se taire et moi-même, je me suis peu exprimée dans cette écœurante médiatisation, cette reprise de balle politiquement incorrecte et mal venue de la part d’un ministre plus raciste que les propose qu’il dénonce.

Mais il y a bien eu cette manifestation « antisystème » dont le sens est très large et dont on ne se méfie pas. Pourtant, cette manifestation a regroupé des groupes d’extrême, disons Des extrêmes. Antisystème peut-être mais pas seulement. Homophobes aussi, et puis, si, enfin je le dis, je l’admets: antisémites. Et là, pas de doute, pas de polémique. Pas de dramatisation non plus… Oui, c’est une stupide minorité ! Mais des gens ont chanté en cœur dans les rues de Paris, “juifs, la France n’est pas à toi!” et même si c’est une vérité que je n’ignore pas (je suis aussi juive, française et comme pour tout français de toutes communautés confondues, la France n’est pas mon bien propre,merci) je trouve ça triste.

Triste, pas seulement ce fait mais surtout du fait de n’avoir vu aucun de mes proches protester, s’indigner et poster un J’ACCUSE sur ces nombreux réseaux sociaux que nous utilisons tant pour ce genres de choses.

J’ai attendu, peut-être pas suffisamment, la réaction que j’aurai aimé immédiate, moi qui me sens visée par tous les racismes car ils sont tous une attaque envers moi, puisque j’aime mon prochain comme moi-même, puisque je suis le gardien de mon frère! J’ai attendu après que ma sœur m’ait appelé. Après qu’elle me dise qu’au moins notre grand-mère n’est plus là pour voir ça ! Et rien jusqu’à présent… Alors toute seule j’accuse!

  La réponse d’un ami de longue date Ce qui est choquant c’est la manière dont on nous matraque médiatiquement depuis un mois avec l’affaire de la quenelle soi-disant antisémite, je crois que la jeune génération ne supporte plus d’entendre parler de la shoah trop souvent depuis 70 ans (maintenant on veut l’enseigner en maternelle??) alors que d’autres crimes contre l’humanité d’autres tentatives d’assassiner des peuples sont passer sous silence, dès qu’un jeune juif est frappé dans les transports, la police, le préfet, le ministre montent au créneau “on étudie la thèse antisémite”, quand un arabe ou un noir meurt de violence policière, le jugement est classé sans suite, je pense qu’il y a un ensemble de choses qui font aboutir à cette colère de dimanche dernier mais ce qui est sûr c’est que vous devriez questionner les grandes institutions et associations juives, ce sont eux qui jettent de l’huile sur le feu, et dont finalement le peuple juif souffre (c’est toujours le peuple qui paye pour les 1% de manipulateurs) plutôt que de regarder chaque matin le thermomètre du nazillonisme franchouillard.

  Ma réponse à la sienne  Pour ce qui est de la surmédiatisation de l’antisémitisme, je l’ai moi-même dénoncé dans certains cas. Oui, d’une certaine manière, cela fait monter l’antisémitisme. Mais ce ras-le-bol, même si il peut l’expliquer, peut-il le justifier ? L’excuser ? Si on peut prendre assez de recul pour analyser ce fait: Un juif agressé est un juif agressé car il est juif, un noir agressé est un noir agressé, faut- il reprocher à des associations juives de dénoncer l’antisémitisme ? Ou faut-il, si cette personne noire a été agressée elle aussi du fait de sa couleur de peau, comme le juif, s’il l’a été à cause de sa religion, dénoncer les deux discriminations. Elles n’en sont qu’une seule selon moi ! Pourquoi se plaindre des juifs qui se plaignent plutôt que d’accuser les discriminations et les agressions qui visent les autres ? Libre à toi, libre à moi, libre à nous ! Moi je les dénonce avec la même vigueur. Si les associations juives dénoncent les discriminations à l’encontre des personnes d’origine, de religion juive, elles font leur travail d’association de défense contre les discriminations faites aux juifs. Qui le fera sinon ? Pas toi, qui semble justifier les actes de cette manifestation à mon grand étonnement… Ne rien dire alors ? La seule chose qui est dommage, c’est ce militantisme du « chacun pour soi ». Oui, il faudrait que nous ne militions pas que pour les causes qui semblent nous concerner le plus mais bien ensemble contre toutes les formes de racisme ! Il faut combattre le racisme en lui-même et pas seulement celui qui nous vise ! Et oui cette éducation doit commencer très tôt ! La maternelle, je ne sais pas, mais j’ai bien eu des cours d’histoire et d’éducation civique en primaire ou on apprenait, peut-être trop brièvement, l’histoire de l’esclavage et celle de la shoah comme des erreurs à ne plus jamais reproduire. Je ne pense pas que c’était trop tôt, je ne pense pas que c’était assez ! C’était bien trop bref au sujet des indigènes qui se sont battus pour la France ! Puis il y a eu ce film, et tout à coup on ne parlait plus que de ça à la télé. Tant-mieux ! Enfin ! C’est moins médiatisé depuis et c’est bien dommage. La faute de la trop grande place accordée à la shoah ? Je suis juive par ma mère et par choix. J’ai eu une éducation très liée à la Shoah, donnée par une famille de survivants. Si eux étaient des survivants c’est que les autres n’avaient pas survécu… Oui nous avons grandi plus dans cette période sombre de l’histoire ma sœur et moi, ce passé douloureux de notre famille. Non ils ne faisaient pas que se plaindre, loin de là ! Et ce que ça nous a enseigné, ce qu’ils nous ont transmis ? Ne plus jamais laisser faire, ne plus jamais reproduire, ni laisser reproduire, ni contre nous, ni contre personne ! Il faut parler de l’esclavage. Il faut parler des indigènes. Il faut parler de la shoah. Pour savoir, pour comprendre, pour remercier, pour reconnaitre, pour ne plus reproduire. Et si ce n’est pas assez, si le, les racismes et les discriminations persistent, dans le travail, dans la rue, dans la politique, dans des manifestations, contre les femmes, les roms, les noirs, les blancs, les arabes, les musulmans, les chrétiens, les juifs, les moitiés de l’un et deux quarts d’un des autres … il faudra les dénoncer tous !

P.S. Et si la jeune génération en a marre d’entendre parler de la Shoah depuis 70 ans, c’est que c’est déjà plus une jeune génération depuis longtemps…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Information

This entry was posted on January 27, 2014 by in Uncategorized and tagged , , , , .

Hours & Info

1-202-555-1212
Lunch: 11am - 2pm
Dinner: M-Th 5pm - 11pm, Fri-Sat:5pm - 1am
Tel Aviv Central Bus station
 #street #streetart #tlv #telaviv #egged #תל_אביב #תלאביב #תלאביביפו #collage
%d bloggers like this: